Cérémonie dédiée à la construction durable organisée par le Cluster EMC le 28 septembre 2017
26 décembre 2017
4e Edition des Green Solutions Awards !
6 avril 2018
Afficher tout

Journée « le potentiel de schiste bitumineux dans la gestion de la facture énergétique pour les matériaux de construction »

Le Jeudi 21 décembre 2017, le Cluster EMC et le Centre de recherche thématique matériaux et énergie de l’Université Hassan II de Casablanca ont organisé une demi-journée scientifique ayant pour thème : «le potentiel de schiste bitumineux dans la gestion de la facture énergétique pour les matériaux de construction » à l’amphithéâtre de la bibliothèque universitaire Mohammed Sekkat de l’Université Hassan II de Casablanca.

La valorisation des schistes bitumineux en tant que ressource énergétique locale est l’objectif des recherches lancées durant les années 70 par le BRPM et reprise ensuite par l’ONAREP pendant les années 80 dont les chercheurs ont trouvé que les résidus des schistes bitumineux peuvent être utilisés comme matériaux de base dans les industries chimiques et des matériaux de construction. C’est dans ce cadre que s’inscrit la collaboration (université-entreprise) entre le « cluster EMC » et le centre « Matériaux et Energie » de l’UH2 Casablanca à travers les travaux de recherche et développement lancées autour de l’intégration des schistes bitumineux locaux dans les matériaux de construction marocains.

Cette journée est le fruit de cette collaboration réussite qui vise à répondre aux questions des professionnels dans le domaine de l'énergie et aux industriels des matériaux de construction posées depuis longtemps notamment : est-ce possible d'intégrer les schistes bitumineux dans les matériaux de construction (bétons, céramiques, briques, ..) afin de pouvoir produire des matériaux respectant les principes de la construction durable?
Cet événement était aussi une occasion de découvrir les travaux de l'ONHYM sur les schistes bitumineux et de savoir leur avis technique sur le projet… ainsi que discuter ces résultats avec les autres professionnels du secteur de l'énergie.
Membres du cluster, industriels énergétivores dans les matériaux de construction, consultants en énergie, enseignants, chercheurs et autres personnes intéressées par le thème … ont répondu à notre invitation.
A 9h40 un mot de bienvenue fut prononcé par la chargée de missions du cluster EMC Mme Assia GOUDA, suivi d’un mot du président de l’université Hassan II de Casablanca M. Idriss MANSOURI et un mot de remerciement de la part de M. Youssef ADNANI, président de la commission thématique sélection et labellisations des projets au sein du cluster EMC et Directeur Général de Bureau Veritas Maroc.
Journée Schiste Affiche A3
M ADNANI
L’intervention de M. Abdellatif TOUZANI professeur à Ecole Mohammadia des Ingénieurs et expert en EE et en EnR nous a fait l’honneur d’être présent lors de notre événement. Sa présentation a d’abord commencé par mettre l’accent sur la grande part qu’occupe la facture énergétique dans le coût de la production industrielle. Il a par la suite insisté sur la bonne compréhension de la consommation énergétique de chaque secteur et plus précisément le secteur des matériaux de construction (Ciment, chaux, plâtre, céramiques, tuiles et briques) à travers un audit énergétique complet et englobant toute la chaîne de production afin, de mettre en place un outil d’efficacité énergétique dont la performance doit être suivie pour éviter tout déclin des économies réalisées. Il a aussi mis le point sur le rôle de responsabilité de l’université et les professeurs chercheurs dans le domaine, il a mentionné que juste la moitié des professeurs chercheurs au Maroc qui publie (toutes filières confondues) ce qui nous mène à développer la communication coordination entre les établissements de l’enseignement supérieur, au niveau national à travers des revues et des magazines scientifiques spécialisées.
M. Mohamed EZZINE, professeur à l’Université Hassan II de Casablanca a parlé sur " l’efficacité énergétique dans le bâtiment", cette intervention a présenté l’importance d’économie de ressources en général dans le développement économique du pays. M. Mohamed EZZINE a insisté sur la bonne compréhension de la consommation énergétique au niveau du bâtiment, à travers les audits énergétique complet et le management de l’énergie qui englobent toute les usages énergétiques afin d’aboutir à une diminution de la facture énergétique. Lors de la session de discussion, l’intervenant et les participants ont abordé l’application de la RTCM et ont mis l’accent sur l’importance du schiste bitumineux comme ressource à utiliser dans la composition des matériaux de construction et qui peut affecté le confort thermique du bâtiment (efficacité énergétique passive).

L’intervention de M. Mohamed BENCHRIFA directeur des prestations et services l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), a débuté à 10h45. L’intervenant a choisi de présenter la partie minérale et hydrocarbure des schistes bitumineux, plus précisément les réalisations des travaux de recherche au sein de l’ONHYM. M.BENCHRIFA a présenté la caractérisation des schistes bitumineux de Timahdit et de Tarfaya, qui a montré que les schistes marocains pourraient être valorisés par pyrolyse pour la production des hydrocarbures. Ce qui a conduit le Maroc à entamer sa propre expérience et de développer le procédé T3 (initiales des trois gisements de Tanger, Tarfaya et Timahdit).
Lors de la session de discussion, les participants ont abordé la problématique du soufre et le potentiel d’utilisation du schiste bitumineux dans l’industrie, en retour l’intervenant a confirmé que l’ONHYM a lancé un projet type pour étudier la possibilité d’intégrer le schiste bitumineux dans l’industrie, il a confirmé aussi que les études ont montré qu’il dégage un taux faible en soufre.
ONHYMM TOUZANI
M EZZINE
L’intervention de M. Hassan HANNACHE, le Directeur du Centre de Recherche Thématique «Matériaux & Energie» à l’Université Hassan II de Casablanca a signé la fin des présentations à 12h50. Sa présentation a commencé par mettre l’accent sur les réserves nationales en schistes bitumineux qui s’élève à plus de 50 milliards de barils d’huiles de schistes et la valorisation de cette richesse naturelle par l’élaboration et caractérisation des céramiques poreuses. Ces travaux de recherche appliqués ont permis d’élaborer des matériaux très avantageux.
Les carreaux céramiques produits à partir de schistes bitumineux ont un coût très abordable. En plus, ils ont des propriétés intrinsèques très recherchées : ils sont absorbants, poreux et donc légers et très facile d’application. La phase solide poreuse peut fournir une importante surface pour les réactions chimiques, la perméabilité liquide. Notons que les céramiques poreuses sont de plus en plus utilisées dans de nombreux domaines : filtration, isolation thermique, membranes sélectives et technologies antipollution. L’intervenant a clôturé sa présentation par exposer les résultats obtenus grâce à l’ajout de phosphate qui influence directement les propriétés mécaniques du matériau.
La journée fut clôturée à 13h35 par un débat entre les différents intervenants et les participants qui ont évoqué les points suivants : •
L’ouverture de l’université sur le monde industriel pour financer les laboratoires de recherche ainsi que la capitalisation des ressources pour développer la recherche scientifique au Maroc. •
L’intégration des ingénieurs dans les centres de recherche, qui seront focalisé que sur la recherche et qui vont définir les caractéristiques techniques de projets scientifiques importants, les conduisent de la conception à la réalisation et pilotent l'instrumentation. Ils construisent des prototypes, des appareillages originaux, développent des méthodes et des techniques nouvelles.
Mme Assia Gouda a adressé, au nom de l’équipe du cluster EMC et des organisateurs de l’évènement, des remerciements aux intervenants pour la qualité de leurs interventions, ainsi que l’ensemble des participants pour leurs présences. La journée s’est clôturée par un déjeuner au profit des invités.