Concours Green Buildings & City Solutions Awards 2016
7 juin 2016
Parrainage du premier salon virtuel du BTP au Maroc
7 juin 2016
Afficher tout

Premier symposium sur la fibre optique : « fibre optique et bâtiments intelligents »

AOB  Group,  en  partenariat  avec  la  Fédération  nationale  des promoteurs  immobiliers  Maroc  (FNPI),  a  annoncé,  mercredi  7 octobre  à  Casablanca,  l’organisation  de  la  première  édition  du Symposium «Fibre optique et bâtiments intelligents» le mardi 20 octobre à Casablanca.

Avec une bande passante beaucoup plus large, la convergence, la domotique et la connectique, aujourd’hui au menu des réalisations urbanistiques, deviennent plus aisées. Dans tous les cas, la fibre optique ou Fiber to the the home (FTTH, pour la fibre jusqu’à l’abonné) est à nos portes.

Au Maroc, il s’agit d’un enjeu majeur de développement économique qu’autant les pouvoirs publics que les  opérateurs  économiques  ne  comptent  pas  rater.  Parce  que  la  tendance  est  aux bâtiments intelligents, un premier symposium, au slogan «Le Très haut débit partout et pour tous», entend réunir tous les acteurs de cet écosystème, à savoir les fournisseurs de services, investisseurs, promoteurs immobiliers, architectes, équipementiers, bureaux d’études… autour de la problématique du bâtiment câblé (fibre optique).

Pour réussir cet événement, l’initiateur AOB Group s’est entouré d’institutionnels, tels que la FNPI, l’opérateur télécom Méditel, le fondeur chinois Huawei, MedZ Sourcing, filiale de CDG Développement, le fabricant OFS de fibre optique, l’intégrateur Teleco et le cluster EMC qui est sous la tutelle du ministère marocain de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Outre des séances plénières, la manifestation sera ponctuée de tables rondes et de rencontres B2B. A noter que l’ouverture du symposium sera rehaussée par la présence de Mohamed Nabil Benabdallah, ministre marocain de l’Habitat et de la politique de la ville.

A l’annonce de cet important événement qui révolutionnera peut-être le BTP et tout l’écosystème de la conception au Maroc, Rachid NAANANI, Président du Cluster EMC, a fait mention de la réalisation d’un  logement témoin  à énergie positive, revenant à 2000 à 2200 DH TTC/m2.

Si l’arsenal réglementaire avance dans le bons sens, ce type de logement, au taux d’intégration à 95% par des industriels locaux, qui est doté d’une ferme solaire et câblé, se déclinera sur un projet de 300 logements. Ce type de bâtiments, où sont utilisées des peintures écologiques, qui garantissent une isolation acoustique inférieure à 50db, pourrait être à la portée de tous les budgets. « Les Marocains ont besoin d’un minimum de confort thermique, acoustique ainsi que d’un minimum de connectivité » affirme M. NAANANI.

 

ESPACE MEMBRES